AUTORITé DE RéGULATION du système DE récépissés D'ENTREPOSAGE

Mot du DG - ARRE

post img

Pour réaliser son objectif de devenir un pays émergent à l’horizon 2020, le Gouvernement a initié une série de réformes visant la transformation structurelle et le renforcement de la compétitivité de l’économie ivoirienne, à travers une plus grande diversification des secteurs productifs, l’accroissement de la productivité des principaux secteurs économiques et la création d’emplois.

C’est dans cette perspective que le Gouvernement a adopté un plan de développement et de transformation des matières premières agricoles dont l’objectif est de réaliser, à l’horizon 2020, un taux de transformation de 50% de la production nationale de Cacao et la production nationale de noix de cajou. L’impact social de cet objectif est évalué à plus de 100 000 emplois directs à l’horizon 2020.

Face aux contraintes de financement de la transformation des produits agricoles, le Gouvernement a pris la loi n°2015-538 du 20 juillet 2015 portant Réglementation du Système de Récépissés d’Entreposage. Cette loi fixe le cadre légal du SRE en Côte d’Ivoire dont la régulation et le développement sont confiés à l’Autorité de Régulation du Système de Récépissés d’Entreposage (ARRE).

L’ARRE a pour mission, notamment, de réguler et de contrôler le fonctionnement du système de récépissés d’entreposage, de mettre en place un système de contrôle de récépissés d’entreposage électronique fiable et sécurisé et de contribuer à la définition de la politique de l’Etat en matière d’échanges et d’entreposage de marchandises en conformité avec les objectifs de la Bourse des Matières Premières Agricoles.

Il coonvient de rappeler que le Système de Récépissé d’Entreposage (SRE) a été identifié comme l’un des outils devant faciliter l’accès à des prêts bancaires à court terme pour les acteurs des secteurs agricoles et agro-industriels.

Il s’agit d’une méthode de financement par laquelle des prêts sont consentis contre des biens détenus en garantie dans un entrepôt agréé.

Le gestionnaire d’entrepôt agréé émet un récépissé pour les marchandises stockées et ces dernières sont utilisées comme garanties mobilières lors d’une demande de prêt auprès d'une institution bancaire ou financière.

Outre l’objectif de faciliter l’accès au financement pour les agriculteurs, le SRE facilite l’accès au financement d’autres acteurs des différentes chaînes de valeur du secteur agro-industriel. Il est par exemple un moyen de garantir aux unités de transformation agricole un approvisionnement continu en matière première tout au long de l’année, tout en assurant une bonne conservation de ces matières premières grâce à un stockage approprié dans des entrepôts agréés.

Comme vous le constatez, le SRE est un mécanisme innovant d’appui au développement de l’agriculture et de l’agrocindutrie. Il constitue une réponse efficace à la problématique du financement de la production agricole et de la transformation locale des matière premières.

Professeur Justin N’Goran KOFFI

ARRE - TV